moveup
moveup
moveup
moveup
moveup
moveup
moveup
moveup

Restauration

De plus en plus, les résidents des TNO attachent une grande importance aux trésors que recèlent les saveurs de leurs aliments locaux. Dans les petites collectivités et les festivals, bannique, soupes et ragouts aux ingrédients locaux sont toujours un élément vendeur. Dans les restaurants des centres régionaux, on retrouve de plus en plus dans les grands centres des chefs disposés à travailler avec les traditions culinaires locales et des produits distinctifs, comme le gibier et le poisson frais local, pour créer une cuisine propre aux TNO. À Yellowknife, le marché des fermiers permet, à chaque mardi de l'été, de faire le plein de produits locaux.

Restauration et vie nocturne

Les grandes collectivités offrent une gamme de choix de restaurants, que l'on parle de fast-food ou de restaurants exploités par des chefs formés à l'étranger. Certains établissements de Yellowknife et Hay River se targuent d'avoir une impressionnante carte des vins. Dans les petites collectivités, l'hôtel a souvent un café adjaçant, offrant généralement un excellent déjeuner, et si la demande le justifie, le dîner, pour les habitants et les visiteurs. L'alcool n'est pas toujours disponible si la communauté possède des restrictions.

 

Le théâtre a toujours été bien vivant à Yellowknife, mais les petites collectivités reçoivent aussi des troupes d'artistes du Nord et de la scène internationale. Ces événements sont toujours vendus rapidement. Plusieurs communautés possèdent des salles de cinéma.

Des groupes musicaux ainsi que des artistes locaux et de l’extérieur animent une grande partie de la scène du divertissement nocturne dans les villes aux TNO, surtout à Hay Riverm Inuvik et Yellowknife. Nos récipiendaires locaux de Juno et prix Autochtones en musique se joignent à de jeunes musiciens avides, au coeur de la vie nocturne vivante des restaurants, clubs et bars.

 

Les plus petites collectivités offrent plutôt des activités communautaires qui comprennent souvent des festins préparés par des bénévoles, de la musique de violoneux et de la gigue traditionnelles, ainsi que de la musique de danse exécutée par la troupe locale.

Sur la rue

Dans certaines collectivités, l’été est la saison des « Food Trucks ». À la grande panoplie de restaurants en ville s’ajoute un petit nombre de restaurateurs de rue offrant des mets thaïs ou indiens, ou encore des variations audacieuses de mets préférés. Dans les petites communautés, des lunch à emporter sont disponible au "Northern Store".

À l'épicerie

Les grands centres offrent tous une grande variété de choix d'épicerie, avec Yellowknife en particulier où on retrouve des supermarchés, une coopérative, une boucherie et une épicerie fine. Sushis à emporter, pizza fraîche ou plats asiatiques sont au menu pour les gourmets de Yellowknife. Et si vous ne pouvez pas l'attraper vous-même, les pêcheurs commerciaux offrent du poisson frais ou congelé en vente sur le quai à Hay River et Yellowknife tout au long de la saison de pêche. Les espèces incluent le brochet, le corégone, la truite et la morue-lingue. L'omble de l'Arctique est également disponible, naturellement gelé puisque tiré par les filets tendus de la glace sur la côte de l'Arctique. Selon l'année et le lieu, du boeuf musqué, du bison et du renne sont disponibles.

Cultivez votre propre jardin

La saison de trois à quatre mois de cultivation se prête à des récoltes de légumes à feuilles vertes, et dans les zones protégées, la maturation précoce des tomates et des légumes-racines comme les carottes et les pommes de terre. Certains jardiniers communautaires expérimentent avec des arbres fruitiers. Presque tout le monde a un endoit rempli de baies jalousement gardé secret où ils récoltent framboises sauvages, les bleuets et les canneberges pour en faire des confitures et condiments maison fabuleux.

On pratique maintenant l’agriculture à Hay River, où un producteur local a récemment commencé à vendre des œufs en grande quantité et à Norman Wells, où une exploitation de production de pommes de terre est maintenant florissante. Par ailleurs à Inuvik, à Yellowknife, à Fort Smith et à d’autres endroits, on a instauré des programmes de jardins communautaires à succès qui permettent aux gens de cultiver leurs propres fruits et légumes frais. Un entrepreneur profite de la grande culture des arbres de bouleau pour créer le sirop de bouleau exotique, un must pour les cuisiniers gastronomiques. Ensuite, il ya des thés sauvages qui permettent aux experts locaux de partager leurs connaissances recueillies sur le terrain, parfois disponibles dans les magasins locaux, à des foires communautaires, ou dans des boutiques de souvenirs.

Les Inuvialuits des communautés côtières, Tuktoyaktuk et Ulukhaktok par exemple, préparent encore des mets traditionnels que vous pouvez essayer: légumes verts et baies sauvages, quok ou l'omble chevalier congelé, piffi ou du poisson séché, mipku ou de la viande séchée, et maktak, baleine comestible ou la graisse de phoque.