moveup
moveup
moveup
moveup
moveup
moveup
moveup
moveup

Arts et culture

Partout à la grandeur des TNO, on retrouve un esprit communautaire et chaleureux. Les gens des TNO font preuve d’un esprit de camaraderie que l’on voit rarement dans les grands centres situés plus au sud. Cet esprit communautaire est des plus évidents lors des activités et des festivals artistiques saisonniers qui se tiennent partout dans les territoires. Des joyeux feux d’artifice pour célébrer le premier lever de soleil de l’année à Inuvik et des spectateurs qui lancent des cris de joie et applaudissent alors que des records sont battus sur le circuit de course d’équipe de traîneaux à chiens lors de festivals de fin d’hiver ne sont que quelques manifestations de cet esprit festif communautaire.

Pour de plus amples informations sur la panoplie d’activités, de festivals et de célébrations qui se tiennent à la grandeur des TNO, visitez le site Internet de http://www.tnospectaculaire.com/events. Visitez aussi les sites des associations francophones, dont l'Association franco-culturelle de Yellowknife http://afcy.info/ .

La culture autochtone

L’un des grands privilèges liés à la vie au Nord consiste à avoir accès aux cultures distinctives des Premières Nations. Onze langues officielles sont parlées dans l’ensemble des TNO, soit un nombre bien plus élevé que dans tout autre état, ou toute autre province ou région dans les Amériques. La langue anglaise est prépondérante partout aux TNO, et le français est utilisé couramment, entre autres, par la communauté francophone vivante et bien représentée. Aussi, les langues et les cultures des Premières Nations continuent à perdurer, et ce, de la côte de l’Arctique à la frontière de l’Alberta.

Les langues des Premières Nations aux TNO comprennent notamment : le chippewyan, le cri, le Gwich’in, l’innuinaqtun, l’inuktitut, l.inuvialuktun, l’esclave du Nord, l’esclave du Sud et le tlicho. La riche diversité culturelle des TNO comprend les peuples autochtones suivants :

Akaitcho

Les ancêtres du peuple Akaitcho étaient actifs aux débuts de la traite des fourrures au Canada. D’ailleurs, leurs cultures et leurs langues autochtones traditionnelles sont encore pratiquées de nos jours. Des membres de la communauté contemporaine Akaitcho se trouvent entre autres à Fort Resolution, à Lutselk'e, à Fort Smith, à Dettah, à N’Dilo et à Yellowknife.

Dehcho

La langue parlée par le peuple Dehcho est l’esclave du Sud. Il existe une réserve Dehcho, mais les membres du peuple Dehcho vivent notamment dans les communautés de Hay River, Fort Providence, Fort Simpson, Fort Liard, Trout Lake, Nahanni Butte, Kakisa, Jean Marie River et Wrigley.

Gwich'in

Les membres du peuple autochtone de la basse vallée du Mackenzie sont apparentés aux groupes Gwich'in qui vivent au Yukon et en Alaska. Les terres revendiquées par le peuple Gwich'in comprennent notamment le territoire actuellement occupé par les collectivités de Tsiigehtchic, de Fort McPherson, d’Aklavik et d’Inuvik.

Inuvialuit

Les membres du peuple côtier de l’Arctique de l’ouest parlent l’inuvialuktun et l’innuinaqtun. Ces deux langues sont liées à la langue des Autochtones de l’Arctique de l’est, soit l’inuktitut. Les terres revendiquées par le peuple inuvialuit comprennent entre autres Inuvik, Tuktoyaktuk, Paulatuk, Aklavik, Sachs Harbour et Ulukhaktok.

Métis

Un grand nombre d’habitants du Nord d’origine mixte autochtone et européenne sont les descendants de familles cries ou françaises ayant vécu à l’époque de la traite des fourrures. D’autres ont des ancêtres écossais ou anglais qui se sont déplacés au Nord avec la Compagnie de la Baie d’Hudson. Dans certaines régions, les Métis participent à la revendication régionale des terres, tandis que d’autres Métis ont présenté une revendication séparée.

Dénés du Sahtu

Les terres traditionnelles des autochtones parlant la langue ‘esclave du Nord’ se trouvent à l’est et au nord du Grand lac de l’Ours. Les terres revendiquées par les Sahtu comprennent les communautés de Deline, de Tulita, de Fort Good Hope, de Colville Lake et de Norman Wells.

Tlicho

Le peuple Tlicho occupe le territoire traditionnel qui se trouve entre le Grand lac des Esclaves et le Grand lac de l’Ours. Les terres revendiquées par les Tlicho et la région où on parle la langue tlicho couvrent les territoires de Behchoko, de Whati, de Wekweeti, et de Gameti.

À l’instar de nombreuses cultures des Premières Nations, celles des TNO ont fait l’objet de contraintes culturelles depuis l’arrivée des Européens. Cependant, les peuples autochtones du Nord sont toujours fermement rattachés au territoire, à leurs modes de vie distincts, ainsi qu’à la pratique traditionnelle de leurs activités, arts et artisanats. D’ailleurs, ces cultures uniques et d’une grande force sont facilement accessibles, alors que certains groupes des Premières Nations prennent un intérêt grandissant à préserver leur patrimoine et à présenter leur culture aux visiteurs de même qu'aux nouveaux arrivants du Nord. 

Pour de plus amples informations sur la culture des Premières Nations, visitez les sites Internet suivants :
The Aikatcho Treaty 8 Tribal Corporation
Deh Cho First Nations
The Dene Nation
The Dene Cultural Institute
The Gwich’in Social and Cultural Institute
Gwich’in Tribal Council
The Inuvialuit Regional Corporation’s cultural guide
The NWT Métis Nation
The Sahtu Secretariat
The Tlicho Government
Aboriginal Affairs and Northern Canada development

Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles (http://www.pwnhc.ca/) constitue une riche source d’information sur la culture et l’histoire des Premières Nations des TNO.

Spectaculaire TNO (http://www.tnospectaculaire.com/whoweare/culture) offre également de l’information pertinente sur la culture des Premières Nations aux TNO.

Les arts aux TNO

Les TNO sont depuis longtemps à l’origine de grandes réalisations artistiques, que ce soit les journaux des premiers explorateurs européens du 18e siècle ou les œuvres contemporaines de créateurs primés, nés et éduqués aux TNO. Voici un bref tour d’horizon d’œuvres clés :

Revues à saveur nordique :

Up Here, Life in Canada’s Far North

www.uphere.ca

Ouvrages portant sur les TNO. :

1795 : A Journey to the Northern Ocean, par Samuel Hearne

http://books.google.ca/books/about/A_Journey_to_the_Northern_Ocean.html?id=O4QO2T_w75oC

Considéré comme un classique de la littérature sur l’exploration du Nord, A Journey to the Northern Ocean est le récit épique de Samuel Hearne relatant le périple de trois ans qu’il a entamé pour trouver une voie d’échange commerciale à travers les Barrenlands au cœur des Territoires du Nord-Ouest. 

1953 : Dangerous River, par R.M. Patterson

http://www.amazon.ca/Dangerous-River-Adventure-R-Patterson/dp/1550463160

Au milieu des années 20, Patterson laisse derrière lui un emploi aisé à la Bank of England pour la vie dans le Nord canadien. Dans son ouvrage le plus célèbre, il raconte deux expéditions en descente sur la rivière Nahanni, poussé par sa soif d’aventure et de quête d’or. 

1963 : Never Cry Wolf, par Farley Mowat

http://en.wikipedia.org/wiki/Never_Cry_Wolf

Cet ouvrage à succès est inspiré des expériences de l’auteur durant les années 40. Il est plus tard porté au grand écran (voir ci-dessous). Ce récit est un élément déterminant qui a permis au public de l’époque de changer leurs perceptions sur le loup. 

1989 : Solomon Gursky Was Here, par Mordechai Richler

http://www.amazon.ca/Solomon-Gursky-Here-Mordecai-Richler/dp/0143051458

Gursky, une histoire à portée internationale, est l’une des œuvres iconiques les plus appréciées de l’auteur canadien Mordechai Richler. L’ensemble de l’histoire de cette famille canadienne de trafiquants d’alcool frelaté se déroule aux TNO. Elle intègre des éléments propres aux TNO., comme l’expédition de Franklin et le fameux bar Gold Range de Yellowknife.

1996 : The Lesser Blessed, par Richard Van Camp

http://www.amazon.ca/The-Lesser-Blessed-Richard-Camp/dp/1550545256

The Lesser Blessed est l’un des premiers ouvrages d’importance écrits par un auteur des Premières Nations des TNO. L’auteur raconte l’histoire de Larry, un Amérindien tlicho qui grandit dans la petite ville du Nord de Fort Simmer.

2007 : Late Nights On The Air, par Elizabeth Hay

http://www.elizabethhay.com/?book=late-nights-on-air

Ayant remporté de nombreux prix, dont le Prix Giller, ce roman à succès se déroule dans le Yellowknife des années 70 et relate des émois personnels qui surgissent dans la vie des personnages, avec comme toile de fond, un paysage des plus saisissants.

2012 : Coming Home: Stories from the NWT, par différents auteurs

http://www.greatplains.mb.ca/buy-books/coming-home/

Cette récente anthologie rassemble dix-huit histoires écrites par des auteurs des TNO qui soulignent la diversité de la région. Parmi ces histoires, on compte notamment Stories of teenage angst, Connection with the land, The Giant Mine strike of 1992, Relationships both failed and renewed in Yellowknife, Getting lost in the bush, Europeans shipwrecked and saved by Inuit, Inuit taken on board by Europeans, Learning from elders and other cultures, A wonky tourism outing et Going to jail for breaking a dog bylaw.

Pour de plus amples informations sur les ouvrages sur le Nord, visitez le site Internet de Yellowknife Book Cellar.

Films et émissions télévisées :

1983 : Never Cry Wolf

http://www.imdb.com/title/tt0086005/

Ce film primé est adapté des mémoires de Farley Mowat, réalisé par Carroll Ballard, le réalisateur renommé du film The Black Stallion, et met en vedette un acteur chevronné, l’Américain Charles Martin Smith.

2003 : The Snow Walker

http://www.imdb.com/title/tt0337721/

Le film Never Cry Wolf ne sera pas l’unique occasion où Charles Martin Smith se retrouve aux TNO où côtoie Farley Mowat. Dans ce film d’aventure d’après une nouvelle de Mowat, Smith réalise le récit d’aventure d’un pilote séducteur de Yellowknife et d’une jeune femme inuite qu’il rencontre au cours de ses voyages.

1992 – 2005 : North of 60

http://en.wikipedia.org/wiki/North_of_60

Se déroulant dans une collectivité Dehcho fictive, ce téléroman est télédiffusé pour la première fois à CBC Television en 1992. Il est maintenant distribué sous licence partout dans le monde. De longues émissions spéciales l’ont maintenu à l’affiche jusqu’au milieu des années 2000. Ce téléroman est d’ailleurs encore diffusé sur plusieurs réseaux.

2007 – 2011: Convoi de l’extrême

http://www.history.ca/iceroadtruckers

Une émission de téléréalité à grand succès diffusée à la grandeur de la planète, Convoi de l’extrême initie le monde au célèbre camionneur de Yellowknife Alex Debogorsky, ainsi qu’aux aventures des camionneurs de longue route dans le Nord. 

2009 -présent : Pilotes des glaces

http://www.icepilots.com/

Cette autre émission de téléréalité très populaire diffusée sur la chaîne History Channel est également une réussite mondiale, invitant les visiteurs de partout dans le monde à Yellowknife et à Hay River à la recherche des pilotes séducteurs et désinvoltes de Buffalo Air.

2012 – présent : Arctic Air

http://www.cbc.ca/arcticair/

Cette série d’aventures télévisée d’une heure, dont la première diffusion a remporté les meilleures cotes d’écoute jamais enregistrées pour un film dramatique télévisé de CBC, raconte l’histoire d’une compagnie aérienne de Yellowknife non-conformiste et la famille non-conventionnelle qui l’exploite. 

2012 : The Lesser Blessed

http://www.imdb.com/title/tt2056740/

Cette adaptation du récit de Richard Van Camp s’est méritée des honneurs lors de sa première au Festival international du film de Toronto en 2012 et continue à gagner en popularité pour son évocation des complexités de la vie moderne aux TNO.

N’oubliez pas de consulter les archives de l’Office national du film du Canada (http://www.onf.ca). Ce dépôt exceptionnel de films documentaires, de courts-et long-métrages et de films d’animation comprend des œuvres fascinantes sur les Territoires du Nord-Ouest, comme le court-métrage de Donald Wilder de 1962 Nahanni ou le long-métrage documentaire de Bill Mason de 1972 Cry of the Wild, un récit de loups du Nord qui traversent les TNO, le Yukon et la Colombie-Britannique.

Autres sites d’intérêt artistique et culturel des TNO :

Aurora Arts Society

Great Northern Arts Festival

Northern Arts and Cultural Centre

NWT Arts

NWT Arts Council

NWT Film Commission

YK ARCC  - Yellowknife Artist-Run Community Centre